Archives d’Auteur: ammiehinahon

LE BLOG DEMENAGE !!!

Pour suivre mon nouveau départ pour ce blog, j’ai décidé de le déménager.
Ne pouvant pas faire forcément tout ce que je veux au niveau design j’ai décidé de partir vers Blogger.
De plus, comme beaucoup d’entre vous y sont, se sera sans doute plus simple pour les commentaires !
En espérant vous voir tous (et même plus 😉 ) à la nouvelle adresse, qui s’accompagne d’un TOUT NOUVEAU DESIGN !

http://hinahonmabibliotheque.blogspot.fr/

Je vous attends à cette nouvelle adresse, où vous retrouverez bien sur tous les anciens articles. N’hésitez pas là bas à me laisser vos commentaires sur le nouveau design !
A tout de suite !

Publicités

C’est lundi que lisez vous? #1

Bon… Alors celui là je dois vous l’expliquer… Par le passé, j’avais dit que ce tag ne m’intéressait pas, que je n’en voyais pas l’intérêt… Mais comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis il parait, voici que je me mets aussi à vous présenter mes lectures.
Tout d’abord, je me suis penchée sur ce phénomène récemment et j’y trouve finalement un intérêt. Ca me permet parfois de découvrir des livres. Mais aussi, ayant été absente depuis un long moment, je me suis dit que ça pouvait être un bon moyen de me remettre tout doucement à mon blog.

 

Alors pour ceux qui ne connaîtrait pas, voici le principe:
Marinette, je reprends ce que tu as mis sur ton blog, qui a le mérite d’être très clair, j’espère que tu ne m’en veux pas trop 😉

Ce RDV du lundi a été commencé par Mallou et les participants sont répertoriés chez Galleane.

On répond chaque lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?


1) Ces derniers temps, je n’ai pas vraiment lu… J’ai non seulement abandonné ce blog mais aussi ma lecture. Je m’y remets petit à petit !

2) En ce moment je lis le tome 1 de « Love is the Devil » un manga de Pedoro Toriumi publié chez Soleil Manga.


Je l’ai acheté lors de la Japan Touch Haru et vous le verrez rapidement dans un prochain article (ou plusieurs) rassemblant mes achats pendant ma longue absence.

3) Ensuite, je lirais un autre manga: le tome 1 de « La tour fantôme » de Taro Nogizaka publié chez Glénat

Vous en apprendrez plus sur ce qui semble être un petit bijou dans mes prochains articles vu que c’est un autre manga acheté lors de la Japan Touch Haru !

Et vous, que lisez vous?

Retour du blog et nouveautés?

Bonjour !
Cela fait vraiment un long moment que j’ai délaissé ce blog pour diverses raisons (surtout du changement dans ma vie personnelle et « professionnelle ») et il y a peu de temps, j’ai eu envie d’y retourner.
Cependant, j’hésite à refaire ce que je faisait avant, je m’explique:
Certains tags reprendront – si vous en avez à me proposer, n’hésitez pas ! – mais je compte diversifier le blog. Et c’est là que vous pouvez intervenir !
Je compte ajouter des articles aussi sur les mangas: j’aime beaucoup cet univers, que j’ai mis de côté depuis un long moment mais mes balades lors des convention Japan Touch à Lyon m’ont rapproché de nouveau de ce genre. 
A vous de me dire si vous seriez intéressés par des « chroniques » comme pour les livre ou aussi par des découvertes ou autre, à vous de me dire ce que vous souhaitez et j’essaierais de voir ce que je peux faire 😉

J’hésite aussi à donner un côté plus « personnel », attention, pas au sens paparazzi du terme mais plus vous faire partager mes sorties, comme le weekend dernier à la Japan Touch Haru à Villeurbanne. Si ça vous intéresse, n’hésitez pas à le dire !

Je vais essayer de remettre en route ce blog petit à petit, avec peut être bientôt la découverte d’une box livresque !

[ADULTES] Culte – Ian Soliane

J’ai reçu ce livre dans le cadre de Masse Critique de Babelio. Même si je ne regrette pas d’avoir lu ce livre, il n’est pas à recommander à tout le monde.
Je le savais depuis le départ, ce livre est pour un public averti. Cependant le résumé m’a assez intrigué pour que je décide de le demander. Et effectivement il n’est clairement pas pour tout le monde.

Si vous n’aimez pas les histoires SM, passez votre chemin. Je ne parle pas ici de SM façon « 50 shades ». Non. Là on entre dans un milieu beaucoup plus sombre et beaucoup plus sérieux que certains autres livres.
Je n’ai pas été vraiment mal à l’aise en lisant ce livre car j’ai pris de la distance. En effet, il faut plutôt le lire comme un spectateur, n’absolument pas se mettre à la place du personnage, du moins selon moi. En effet, certaines pratiques décritent dans le livre m’auraient mises mal à l’aise si je n’avais pas pris de la distance. Ce n’est pas pour autant que j’ai aimé ces passages, mais étant en spectateur, je l’ai lu comme si je détournais les yeux de ces scènes.

De plus, ne prenez pas ce livre comme un guide des pratiques SM. Même si je ne connais pas forcément bien le milieu, je pense que certaines scènes décrites dans ce livre ne sont vraiment pas des pratiques courantes pour la majorité des « pratiquants ». Il faut plus voir ce livre comme une exploration d’une phase sombre qui pourrait être le côté le plus obscur du SM. On est confronté à des scènes que l’on oserait même pas imaginer, et l’auteur ici n’hésite pas à nous les décrire. Des gens pourraient dire que justement cet auteur est dérangé pour oser même imaginer de telles scènes. C’est peut être vrai, mais qui peut juger de cela? Je ne dit pas que je cautionne toutes les pratiques décrites loin de là. Mais ce livre est bien écrit et ces scènes, même horribles et sordides correspondent bien à l’univers que l’auteur crée au fil des pages. Donc oui, il faut prendre de la distance, beaucoup n’arriveront peut être même pas à lire ce livre comme cela. Et je pourrais le comprendre. Mais ce livre, même si certaines scènes ne m’ont vraiment pas plus, m’a assez intéressé au final. Pas parce que je suis attirée par de telles pratiques (c’est vraiment trop extrème), mais plus car l’ensemble ce tient, même si on est dérangé par les scènes, on ne s’étonne pas forcément de les lire dans ce livre tant elles correspondent à l’univers. Dans la quatrième de couverture, on peut lire cette phrase: « La question que tous ces personnages soulèvent est peut-être la seule qui vaille : jusqu’où peut-on aller par amour ? » et en effet, quand on arrive à la fin du livre, on se rend compte que c’est effectivement le point final de tout cela. Le personnage principal a fait cela par amour. Même si je pense que peu de gens iraient jusque là par amour, l’ensemble se tient.

Pour ceux qui l’auraient vu, du peu que je sais sur ce film (je ne l’ai jamais vu, vraiment pas envie), ce livre semble en partie se rapprocher de ce que l’on peut voir dans Salo ou les 120 journées de Sodome de Pier Paolo Pasolini. Certes, le contexte n’est pas le même, de plus dans ce livre les gens sont ici de leur plein gré, mais certaines scènes ne sont pas sans rappeler des éléments du film.

Je ne mettrais pas de note, en effet même si la lecture ne m’a pas dérangé et que le livre est bien écrit, il est dur de lui donner une note. Je n’ai pas aimé certaines scènes et donc je ne souhaite pas donner une note très positive qui pourrait laisser croire que je cautionne ce genre de pratiques… Cependant il faut reconnaître que ce livre est bien écrit, même en temps que spectateur, j’ai réussi à m’attacher à certains personnages, au point d’avoir envie de les secourir… Je pense qu’aucune note ne peut être donnée. Ce livre est un ovni et je pense qu’il doit le rester.

L’alphabet des monstres – Capucine Mazille

Voici le deuxième des trois livres que j’ai reçu dans le cadre de « La voie des indés », événement organisé par Libfly. Cet album est une sorte de recueil de planches de bandes dessinées publié par les éditions Mosquito… Mais c’est bien plus que ça.

Comme vous pouvez vous en ddouter grâce au titre, l’album est organisé comme un mini dictionnaire et vous trouverez pour chaque lettre une petite BD concernant un « monstre » dont le nom commence toujours par la lettre de l’alphabet. Voici quelques exemples:
– Dimitri le dragon
– Félicien le fantôme
– Richard le rhinocéros…
Mais ce n’est pas tout ! L’histoire elle même est écrite autour de la lettre de l’alphabet. Le titre le montre, on retrouve par exemple l’histoire « Quentin le quetzalcoatl se querelle avec sa queue ». Mais l’auteur ne s’est pas arrêté au titre, Dans l’histoire, un maximum de mots commençant par cette même lettre sont aussi utilisé.
J’ai vraiment aimé cet élément, et je n’ose imaginer le processus d’imagination pour toujours garder le plus de mots en relation avec la lettre. J’ai trouvé cela très intéressant.
Pour ce qui est des dessins, j’ai vraiment aimé le style. C’est très coloré et c’est un style qui a mon avis est parfait pour les enfants.
Ce livre peut être selon moi, un très bon livre à lire à ses enfants quand ils sont au lit. Vous savez? Le petit moment de lien qu’un parent a avec son enfant le soir quand il commence à lui lire une histoire… Il ne faudra bien sur pas lire tout le livre d’un coup, car cela serait lassant au bout d’un moment, mais je pense qu’à raison d’une ou deux histoires par soir, ce livre peut vraiment intéresser les enfants.
Pour les adultes, ce livre peut être intéressant, mais il ne faut pas chercher à le lire comme un livre ou une BD normale. Le côté répétitif finirait par lasser, mais par son principe, ce livre est très intéressant. En plus les dessins sont beaux et colorés alors quoi demander de plus?
Si vous avez des enfants, je vous conseille d’essayer de leur faire découvrir. Pour peu que votre enfant fasse partie de ceux qui aiment les histoires de monstres, ils aimeront ce livre, d’autant plus que rien ne fait vraiment peur dans ce livre. De plus, l’utilisation de certains mots assez recherchés pourrait amener des questions qui peuvent alors permettre de leur faire connaître un minimum de vocabulaire.
Pour ma part, même si je n’ai pour l’instant pas d’enfants, je compte garder ce livre bien précieusement car je le trouve vraiment bien fait et intéressant.

Il serait dur pour moi d’en dire plus, il faut vraiment se plonger dedans et le découvrir pour se faire ça propre opinion, mais pour ma part, je vous le conseille vivement.

Ce livre n’est pas à lire d’un bout à l’autre le même jour, mais il est très intéressant à lire petit à petit.
Il a été pour moi un vrai coup de coeur, aussi bien pour le côté visuel que je trouve vraiment beau mais aussi pour l’idée de base que l’auteur a eu.
Je profite de cet article pour remercier Libfly bien sur mais aussi les éditions Mosquito qui avec ce très beau livre m’ont aussi envoyé une petite carte, des marque pages et leur catalogue que j’ai pris plaisir à découvrir. Je ne connaissais pas du tout cette maison d’édition et c’est là tout l’intérêt de ce très bel événement qu’est « La voie des indés ». Découvrir de nouvelles maisons d’éditions qui mériteraient d’être appréciées à leur juste valeur et qui mériterait aussi surement d’être plus mise en avant que certaines grosses maisons.

Ma note: 5/5 + Coup de coeur

L’école de la mort – Recueil de nouvelles, éditions Gulf Stream

Voici une chronique que je dois faire depuis un moment déjà mais entre mon hospitalisation (voir l’article sur le Versatile Blogger Award) et mon programme d’accompagnement à la création d’entreprise qui a commencé, je n’ai pas jusqu’ici trouver le temps de m’y mettre correctement. Je ne voulais pas bâcler cet avis car ce livre mérite nettement mieux !

J’ai reçu ce livre dans le cadre de « La voie des indés » organisé par Libfly. Cet évènement (que je trouve vraiment génial) permet aux lecteurs de découvrir des maisons d’éditions pas forcément très connues en lisant des livres reçus en partenariat. Le choix était limité à 3 livres au total et celui ci faisait partie de ma liste.

Tout d’abord, je tiens à remercier Libfly et les éditions Gulf Stream pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce recueil.
Il n’est pas seulement magnifique d’un point de vue esthétique, mais aussi très travaillé. Il peut largement rivaliser avec des recueils de maisons d’éditions plus connues ! Il s’en est vraiment fallu de peu pour qu’il soit un coup de coeur.

Au niveau de la couverture, j’ai été agréablement surprise. J’ai aimé la rigidité de celle ci. Certains n’aiment pas mais pour ma part, j’aime sentir un minimum de poids dans le livre que je lis. De plus, il est très soigné. J’ai vraiment apprécié l’image spectrale de la tête de mort, discrète mais présente. On est déjà dans l’ambiance.

Dans ce recueil, vous trouverez 8 nouvelles de 4 auteurs différents. Le thème principal est l’école, mais comme vous le lirez dans mon avis, ce thème est plus flagrant dans certaines nouvelles que dans d’autres.
Voici tout d’abord la liste des nouvelles et des auteurs:

1) Les demoiselles se Saint-Cyr, sages comme des anges de Béatrice Egémar
2) Le maître des pierres de Martial Caroff
3) Les fantômes de Saint James de Charlotte Bousquet
4) L’oeil du loup de Lilian Bathelot
5) Obsession de Charlotte Bousquet
6) Tatoo Coeur de Lilian Bathelot
7) Meurtre à la maison de vie de Béatrice Egémar
8) Agora Game de Martial Caroff

Maintenant, voici mes avis détaillés sur chaque nouvelle.

Les demoiselles se Saint-Cyr, sages comme des anges de Béatrice Egémar

Pour cette nouvelle, on se retrouve à l’époque de Mme de Maintenon à l’école de Saint Cyr. J’ai tout d’abord apprécier le contexte historique de cette nouvelle. L’univers est assez bien amené même si pour moi – c’est un vrai regret pour moi – elle mériterait presque d’être plus développée. En effet j’ai trouvé cette histoire très intéressante et même si elle est suffisante en l’état, j’aurais aimé en lire plus. Cette nouvelle m’a plu pour plusieurs raison. Tout d’abord pour son époque. C’est une époque que j’apprécie déjà à la base et comme je l’ai dit ci dessus, elle est ici bien travaillée. Mais aussi, les personnages sont pour moi très intéressants. Ils sont plus développés qu’il n’y parait. Enfin, l’atmosphère pesante de cet environnement clos ne fait qu’ajouter à la magie presque sinistre de cette histoire. C’est un vrai petit bijou pour moi !

Le maître des pierres de Martial Caroff

Je préfère prévenir tout de suite, cette nouvelle a été ma plus grosse déception de ce roman. Rien de vraiment grave, heureusement car j’ai bien plus apprécié la deuxième nouvelle de cet auteur.
Pour ce qui est de celle ci, on ce retrouve dans une période de la préhistoire. Plusieurs choses mon dérangé. Tout d’abord, je n’ai pas vraiment accroché au style utilisé par l’auteur dans cette nouvelle. Il y a un décalage flagrant entre le langage du narrateur et celui des personnage. Même si c’est visiblement voulu, pour moi ce contraste était un peu trop flagrant. De plus, en essayant d’en dévoiler le moins possible, le thème du cannibalisme, présent dans cette nouvelle, est un thème qui personnellement me dérange vraiment. Je ne saurais pas vous dire pourquoi, je peux regarder des films très gores avec des litres de sang, mais même la scène de cannibalisme la plus soft, même simplement évoquée me mets horriblement mal à l’aise.
Il y a quand même quelque chose que j’ai particulièrement apprécié. A la fin de la nouvelle, l’auteur nous en dit plus sur ses recherches sur l’époque et l’univers de la nouvelle. Ce petit morceau de documentaire est le bienvenu.

Les fantômes de Saint James de Charlotte Bousquet

Dans cette nouvelle, une petite partie documentaire se situe avant le début du récit. J’aime l’idée d’avoir une vraie base historique à une histoire, et le fait que l’auteur nous fasse partager une partie de ses recherches est vraiment appréciable. Ici aussi, nous retrouvons une atmosphère pesante, comme dans la première nouvelle. Ici l’histoire mêle religion et surnaturelle pour nous fournir une histoire presque angoissante. J’avoue que je me suis sentie mal à l’aise à certains moment de ma lecture mais même si cela paraît bizarre, c’était une bonne sensation. Cela montre que l’histoire est prenante et il n’y avait pas non plus d’élément vraiment dérangeant. La fin est abrupte mais reste ouverte, là aussi on pourrait souhaiter une suite.

L’oeil du loup de Lilian Bathelot

Cette fois ci, nous voilà au moment de la seconde guerre mondiale en Russie. Dans cette nouvelle, le rapport avec l’école est un peu plus éloignée. Ici il n’est pas vraiment question d’école, mais plus d’une formation militaire. Même si cette période de l’histoire ne me passionne pas spécialement, j’ai vraiment apprécié cette nouvelle. J’ai aimé la façon dont l’auteur nous dépeint une situation sombre très adaptée avec le contexte de la guerre. On se sens presque opressé par l’univers particulier de cette nouvelle. C’est comme si l’espoir avait disparu. Tout cela rend l’histoire et ses personnages très intéressants.

Obsession de Charlotte Bousquet

Il n’y a pas de repères historiques vraiment évidents mais on peut situer cette nouvelle dans les environs de la fin XVIème – début XVIIème siècle. Encore une fois, le rapport avec l’école est plus distant, on retrouve ici une académie d’escrime. Cette histoire se démarque des autres par son côté très romantique. L’histoire est assez prenante et encore une fois, même s’ils peuvent tout d’abord paraître simplistes, les personnages sont assez développés. De plus, le côté épistolaire de cette nouvelle amène une nouveauté, un nouveau format assez rafraîchissant à ce moment du recueil.

Tatoo Coeur de Lilian Bathelot

Le rapport avec l’école n’est pas le plus évident mais l’histoire est intéressante. J’ai aimé le contexte, j’aurais aimé en savoir plus, que se soit sur l’univers ou les thèmes abordés (par exemple le thème des tatouages thérapeutiques). On ressent vraiment une ambiance de révolte. J’ai vraiment aimé cette nouvelle montrant bien l’illustration du pouvoir d’un groupe sur un individuel.

Meurtre à la maison de vie de Béatrice Egémar

Cette fois ci, l’histoire se passe à la période égyptienne, dans une école de scribes. Cette nouvelle est différente dans sa construction. Elle est en quelque sorte en deux parties. On suit différents personnages qui vont finalement tous se retrouver liés. Cette histoire est très intéressante même si le format court de la nouvelle ne permet pas de passer trop de temps sur le contexte. J’aurais aimé en lire plus car j’ai vraiment aimé la façon dont l’auteur nous a « peint » son univers.

Agora Game de Martial Caroff

Pour cette dernière nouvelle, on se retrouve à l’époque de la Grèce antique, la période des philosophes tels que Socrate. Comme je l’ai dit précédemment j’ai préféré cette nouvelle à la précédente de l’auteur. J’ai déjà une préférence pour la Grèce antique par rapport à l’époque de la préhistoire. Mais j’ai aussi beaucoup aimé les messages de cette histoire. Pour moi, elle est plus développée que l’autre. On lit ici une histoire très marquée par la pensée philosophique. L’auteur nous propose une réflexion sur l’être humain et sa nature. L’histoire s’avère être au final assez glauque mais je trouve qu’elle est parfaite pour finir ce recueil.

 

Au final c’est un très bon livre qui m’a permis (en plus de découvrir les éditions Gulf Stream) de découvrir 4 auteurs aux styles variés et intéressants. Au final, même si lors de ma lecture de sa première nouvelle, j’ai eu un peu de mal avec l’écriture de Martial Caroff, la deuxième nouvelle m’a donné envie de m’intéresser de plus près au travail de cet auteur. Je pense essayer de m’intéresser au travail de ces quatre auteurs, et en particulier à Béatrice Egémar qui reste mon auteur coup de coeur de ce recueil.

Cette lecture fut vraiment un agréable moment !

Ma note: 4/5

The Versatile Blogger Award

Voilà un tag que je vois circuler depuis un moment et c’est Nemith qui m’a tagué (merci Choupinette :D)

Ceci dit, je tient à vous expliquer un minimum l’absence de nouveaux articles cette semaine. Vous en saurez plus dans la suite de ce tag mais pendant une semaine, j’avais un accès limité à Internet (un wifi assez réglementé) et malheureusement sans doute à cause de certaines chroniques, mon blog c’est retrouvé dans la listes des sites auxquels je n’avais pas accès, ce qui explique pourquoi je ne pouvais pas poster. Si je n’ai pas accès au blog, il est un peu difficile de poster.

Maintenant, place au tag !

Voici tout d’abord les règles de ce tag:

1- Célébrer l’initiative en arborant fièrement le logo en haut du post dédié.

2- Remercier chaleureusement le blogueur, la blogueuse qui vous aime et vous le fait savoir.

3- Lister sept petites choses vous concernant.

4- Nommer Quinze blogueurs méritants.

5- Prévenir les quinze Blogueurs que vous avez exprimé tout votre amour à leur intention par un petit message sur leur blog.

 

Merci encore à Nemith !! 😀

Maintenant… 7 choses sur moi… on vas commencer petit

1) Au collège, j’ai participé à un concours d’anglais, qui s’appelait « The Big Challenge » et j’ai gagné ^^ j’y ai gagné un logiciel informatique pour l’anglais.

2) Quand j’étais en primaire, j’ai avec mes parents animé une exposition sur les minéraux et les fossiles pour les classes de mon école.

3) Bien que je fasse maintenant de la couture, il y a moins de 2 ans que je sais coudre. Eh oui, c’est venu tardivement, mais franchement je ne le regrette pas.

4) Je suis récemment devenue intolérante au lactose. Eh oui, on peut le devenir au bout d’un moment, que ce soit du à l’âge ou à autre chose

5) J’ai eu un rat comme animal de compagnie. Il était très mignon, mais je ne sais pas si j’en reprendrais un jour, ils ont des vies très courtes et donc c’est d’autant plus dur de les voir mourir si vite.

6) J’ai été opéré des deux mâchoires et maintenant j’ai des plaques de titane sur les os qui se voient sur des radios… donc y’a un ptit côté Robocop lol

On fini par le plus gros et la raison de mon absence d’internet cette semaine. Je tiens tout d’abord à dire que oui certaines personnes me diront sans doute « on s’en fout de ta vie, pourquoi tu nous racontes ça » ou alors le classique « te plains pas des gens on des problèmes bien plus graves que toi ». Sachez que
a) Je suis consciente qu’il y a des problèmes plus graves dans la vie, mais à ma petite échelle personnelle, c’est un gros problème. Je ne dénigre pas pour autant les autres et leurs problèmes, je ne fait que parler de ce qui est pour moi un gros problème et je dois avouer être heureuse que finalement ce ne sois « pas si grave ».
b) Je vous en parle parce que cette semaine, j’ai déjà hésité à vous en parler. Parce que je voulais être honnête. Parce que je ne veux plus en avoir honte. Pour plein de raisons en fait. Après, libre à vous de le zapper ou pas… C’est parti…

7) Je viens de passer une semaine en hôpital de semaine (je sais belle répétition mais ça s’appelle comme ça que voulez vous) pour des problèmes… d’obésité. Eh oui, j’aurais pu dire de surpoids, mais au bout d’un moment, il faut arrêter de se voiler la face et accepter la situation telle quelle est. Cette semaine m’a appris beaucoup de choses, que ce n’est pas parce que je mange n’importe quoi, qu’au final je suis en très bonne santé. On a pas encore trouvé la cause qui fait que j’ai de grosses difficultés à perdre du poids, mais certaines pistes sont en cours et on a déjà pu enlever des causes médicales sérieuses, ce qui est toujours une bonne chose. Je ne demande pas de pitié, je vais bien, les analyses l’ont prouvé, certes mon poids me pèse (au propre comme au figuré) car cela joue sur ma confiance en moi, mais je ne suis pas en réel « danger ». Je voulais juste être honnête avec vous et même si peu de gens me lisent, cela me fait du bien d’en parler. Et aussi, je ne peux pas m’empêcher de dire que si vous connaissez des gens qui ont ce souci de ne pas arriver à perdre du poids, ce service des hôpitaux Lyon Sud est très bien. Les gens sont compréhensifs, à l’écoute, ne vous culpabilisent pas et vous aident à avancer. De plus, je dois avouer que le responsable de l’activité physique, bien que très souvent redouté, est très sympa et aide vraiment beaucoup. Voilà, maintenant vous connaissez la raison de mon absence cette semaine.

Je tiens encore à remercier Nemith, et à tous ceux d’entre vous qui auront lu jusque là. Je ne tag personne car ce tag a déjà fait un bon petit tour mais si vous ne l’avez pas fait et que vous souhaitez le faire, considérez vous comme tagué et n’hésitez pas à partager votre lien en commentaire !

Bonne soirée à tous et on se retrouve très vite pour de nouveaux articles !

Top et Flop 5 #1

top

Voici une série d’articles que j’ai en tête depuis un moment déjà. En lisant les différents tops qu’on peut voir sur les blogs, j’ai voulu y mettre un peu ma touche. Pour ma part, il se peut que je ne poste pas ce « tag » chaque semaine. Je posterais surtout quand j’aurais une idée de thème qui me plait.

Cette semaine j’ai eu envie de vous donner mon top 5 et flop 5 des livres qui me font envie ou pas. Le top 5 sera 5 livres dont j’ai lu de bon avis / bonne présentation et que j’ai envie de lire à mon tour. Le flop 5 sera l’inverse, 5 livre dont j’ai certes lu de bons avis mais que je ne veux pas lire pour autant (avec un minimum d’explication quand même).

Je ne tag personne, cependant, j’encourage ceux et celles qui le veulent à participer, je serais curieuse de voir vos tops et flops !

Mon Top 5:

1) The land of Stories T1 de Chris Colfer

Je vous en ai parlé hier dans mon tag « Ah si j’étais riche ». Je vous encourage donc à aller le lire pour avoir un peu plus d’explication.

2) Une Planète dans la Tête de Sally Gardner

Pour l’instant il n’y a aucun avis sur ce livre, et pour cause ! Il ne paraîtra que fin septembre. Et pourtant, le peu que j’ai pu entendre de ce livre me donne envie de le lire et même plus ! Eh oui, même avec mon budget serré, il m’intéresse assez pour que je me pose la question de l’acheter directement à la sortie. Je vous encourage à vous renseigner sur ce livre, cela pourrait bien être une petite pépite…

3) 80 notes de jaunes de Vina Jackson

Même si je ne sais jamais à quoi m’attendre avec ce type de lecture et qu’il est différemment apprécié sur la blogosphère, ce roman m’intrigue assez pour que j’aie envie de le lire.  De plus le fait qu’apparemment il se démarque un minimum de ceux que j’ai pu lire ne fait que renforcer mon intérêt.

4) No man’s land de Loïc Le Pallec

Pour celui ci, seul un avis aura suffit pour confirmer mon envie de le lire. Tout d’abord, la couverture m’avait intriguée et donc j’attendais l’avis de Marinette pour voir ce qu’il valait. Et là, belle surprise, son avis m’a encore plus donné envie de le lire, l’idée des robots au centre du roman change assez de ce qu’on peut voir en ce moment (vampires, magie…) pour que, je pense, ce livre soit assez rafraîchissant. Je vous invite à lire l’avis de Marinette sur son blog: No man’s land

5) Animale : La malédiction de Boucle d’Or de Victor Dixen

J’ai lu de très bons avis sur ce livre, il a une couverture magnifique je trouve et j’aime beaucoup l’idée que l’histoire soit en partie basée sur/inspirée par un conte que la majorité des gens connaissent.

Mon Flop 5:

1) Orgueil et préjugés de Jane Austen

Avant toutes choses: je sais que beaucoup de gens aiment ce roman, même beaucoup de mes amies. Je dois vous rassurer. Ce n’est pas que je le lirais jamais. Non, cela fait longtemps que je voudrais lire ce livre ou tout autre livre de Jane Austen. Cependant, tellement de monde le lit en ce moment que même si les avis sont positifs, cela m’a coupé l’envie de le lire pour l’instant.

2) Un monde idéal où c’est la fin de J. HESKA

On retrouve un peu le même problème ici: beaucoup de monde le lit en ce moment. De plus, même si les avis ne sont pas mauvais, beaucoup ont été un peu « perturbé » par le style du livre. Donc j’avoue que ça ne me donne pas forcément envie de le lire pour le moment. J’ai peu de temps pour lire donc je préfère concentrer ce temps pour des livres qui me plairont.

3) Feeling Good premier mantra de Fleur Hana

Beaucoup de gens en parle, et cette fois ci, parfois en bien parfois en mal. Pour ma part, c’est tout simple: l’histoire ne m’attire pas plus que ça. Peut être que j’essairais quand même un jour, pour dire de ne pas juger ce livre trop vite mais le juger avec de réels arguments, mais pour l’instant ce n’est pas dans mes priorités.

4) Cinquante nuances plus sombres de EL James

Comme vous pouvez le lire dans mon avis (je vous laisse le chercher pour la peine) je n’ai pas vraiment aimé le premier tome… Et bien qu’on m’ai dit plusieurs fois que le deuxième était « moins pire » que le premier, je n’ai pas encore eu l’envie de le lire. J’ai pourtant vu de bons avis dessus mais après tout, j’avais aussi lu de bons avis sur le premier, avant d’avoir moi même un avis très différent… Donc pour l’instant il traîne en Ebook quelque part et il attend.

5) La saga des Orphelins Baudelaire de Lemony Snicket

Et voici le petit dernier… celui ci est un peu particulier… J’ai lu il y a un moment déjà les premiers tomes de la saga. Je ne suis jamais allée au bout même si j’avais adoré les premiers. J’ai toujours eu peur que, la série étant très longue, l’histoire ne s’essouffle au bout d’un moment et que je sois déçue, surtout que j’ai acheté beaucoup de tome avant même d’avoir lu les précédents. Les avis que j’ai lu dernièrement me donnent envie de m’y remettre mais j’avoue que ça me rappelle aussi que c’est une saga de plus que je n’ai jamais terminé.

Et voilà ! C’est tout pour aujourd’hui ! Si je décide par la suite de faire d’autre tops et flops, je pense que je les garderait pour le jeudi mais comme je disais plus haut, ne vous attendez pas à en voir un chaque semaine.

Comme toujours, je vous encourage à me laisser vos tops et flops personnels dans les commentaires. Bonne lecture à tous !

[TAG] Le tag du mercredi: Ah si j’étais riche ! #4

Cette semaine, c’est encore un choix de 2 livres. Et cette fois ci, l’un d’entre eux est en VO et les 2 sont ici car j’en ai lu de très bon avis qui me donnent envie de les acheter. Et pourtant, je ne les ai toujours pas acheté.

 

Mon premier choix de cette semaine, le livre le plus cher, est en VO.
Il s’agit de…

The land of Stories T1 de Chris Colfer

Pourquoi ce choix?

Tout d’abord parce que la couverture est juste magnifique ! D’accord on ne juge pas un livre à sa couverture mais quand même… Et puis aussi parce qu’en lisant un avis sur ce livre, j’ai eu encore plus envie de le lire.
Je vous encourage d’ailleurs à aller lire l’avis en question pour vous faire votre propre opinion: http://livresandcie.blogspot.fr/2013/09/the-land-of-stories-t1-de-chris-colfer.html

Ce qui me retient:

Disponible à environ 15€ sur Amazon, cela reste encore un énorme budget pour moi. D’autant plus que les choses évoluent pour moi et que dans les mois à venir, l’argent que j’aurais sera nécessaire pour des projets personnels importants et donc je ne pourrais pas me permettre de trop augmenter mon budget pour les livres. Cela dit, les 15€ sont pour moi très honnête pour un livre pareil.

 

Mon deuxième choix ce porte aujourd’hui sur un livre moins cher et en français:

Le tome 1 de Maeve Regan de Marika Gallman

Pourquoi ce choix?

Parce que depuis le temps que j’en entends parler et que j’entends de bons avis dessus, il faudrait peut être que je m’y mette… Mais jusque ici, ça n’a pas été le cas. Donc il est toujours en attente pour moi.

Ce qui me retient:

Cette fois ci, le prix ce fait moins sentir, même si au final il est quand même à presque 10€…  Mais surtout, ce qui me retient, c’est plus qu’en ce moment, je suis lassée de la Bit Lit… Il y en a tellement que j’ai voulu me détacher de ce style. De plus, j’ai été déçue par certaines séries et donc j’avoue avoir toujours un peu d’appréhension quand il s’agit de lire un nouveau Bit Lit….

 

C’est tout pour cette semaine ! Comme d’habitude, n’hésitez pas à partager vos envies d’achats.

Bonne lecture à tous !

Skully Fourbery T1 – Derek Landy

 

 

 

Résumé:

« Maintenant qu’il n’avait plus ses lunettes noires et que son écharpe était défaite, on voyait qu’il n’avait ni chair, ni peau, ni yeux. Il n’avait pas de visage. Il n’avait qu’une tête de mort. »

Faites la connaissance de Skully Fourbery: détective sarcastique, magicien puissant et champion des coups fourrés. Ah ! et puis c’est un squelette.

 

 

 

 

Ce livre fait partie de mes achats de cet été. J’ai eu la chance de le trouver chez Emmaüs pour 1€ en très bon état pour ce prix. J’en avais entendu parler en voyant le tome 4 dans une vidéo que lisez vous de Nathan (Le cahier de lecture de Nathan) et j’avais été très intriguée par la série. Le voyant d’occasion à si bas prix, je n’ai pas résisté… Et je ne le regrette pas du tout ! Pour 1€ ça valait largement le coup !

Tout d’abord, le visuel: J’ai vraiment aimé la couverture. Il y a un effet de relief sur le squelette, les personnages en dessous et le titre. De plus, autre petite chose que j’ai bien aimé: même si le papier est de couleur relativement classique (un genre de beige léger) les tranches du livre sont orange. Apparemment c’est quelque chose que l’on retrouve tout au long de la série. Chaque tome a une couleur différente et on retrouve cette couleur sur la tranche des pages. Cela n’est que purement décoratif mais je trouve que c’est un petit plus intéressant.

Pour l’histoire en elle même, sans être un copié collé, cette histoire m’a souvent rappelé Harry Potter. On retrouve un monde de magie avec les forces du bien et du mal, le monde normal et le monde de la magie… Ayant vraiment aimé la saga des Harry Potter, cela ne m’a pas du tout dérangé. De plus Skully Fourbery est assez différent du monde de Poudlard pour ne pas désintéresser le lecteur. J’y ai retrouvé ce que j’avais tant aimé dans la série de J K Rowling: des personnages attachants, de la magie, de l’action, des aventures et une bonne dose d’humour.

Vous l’avez sans doute déjà compris ce livre a été pour moi un vrai coup de coeur. Mon rythme de lecture en ce moment est assez lent donc autant dire qu’avoir lu ce livre en moins d’une semaine montre à quel point l’histoire m’a passionné (je ne peux lire que le soir donc je ne peut pas malheureusement lire plusieurs livres en une semaine).
J’ai vraiment adoré le concept du détective squelette. Sans tout nous dévoiler dans ce premier tome, on en apprend assez pour s’attacher à ce personnage. Dans l’ensemble, les personnages sont aussi attachants. Je n’ai pas vraiment trouvé cet effet « trop gentil » qu’on trouve chez certains héros. Je trouve qu’ici c’est assez bien dosé. Même Stéphanie qui est assez jeune n’est pas pour autant une héroïne trop naïve ni stupide. Elle l’est juste assez pour son âge sans tomber dans l’excès.

Si j’avais un petit regret se serait de ne pas en savoir plus sur le monde de la magie, mais en même temps, comme c’est un premier tome, je trouve que c’est très bien vu de la part de l’auteur. Pour ma part, ça n’a que renforcé mon envie de lire la suite.
Pour ceux qui ont aimé Harry Potter, je vous conseille d’essayer de lire ce premier tome. Il devrait vous plaire. Pour ma part, je lirais sans aucun doute la suite, je ne sais pas encore quand mais je compte bien la lire un jour !
Ce livre est un énorme coup de coeur et je le recommande à tous jeunes (le public visé à la base) comme adultes.

Ma note: 5/5 + Coup de coeur

[TAG] Le tag du mercredi: Ah si j’étais riche ! #3

Cette semaine, pour ce tag créé avec Nemith, j’ai choisi un coffret et un livre pour compléter.
Petit rappel pour ce qui découvriraient le tag: Ayant toutes deux des budgets limités nous ne pouvons pas souvent acheter de livres il nous est donc impossible de faire les classiques IMM. Nous avons alors eu l’idée de ce tag qui nous permet de parler d’un ou plusieurs livres (dans la limite de 25€ environ) qu’on aimerait acheter si notre budget nous le permettais.

Je vous invite à aller voir les 2 précédents posts pour mes premières envies d’achats et de faire pareil chez Nemith.

Pour cette semaine, mon premier choix se porte sur:

Le coffret de la trilogie Hunger Games de Suzanne Collins en anglais édité par Scholastic:

 

 

 

Je pense que beaucoup d’entre vous connaissent cette trilogie, inutile de vous poster le résumé (pour ceux qui ne connaîtrait pas encore cette magnifique trilogie de dystopie, je vous encourage vivement à vous renseigner).

 

 

 

Pourquoi ce choix?

Tout d’abord parce que j’ai vraiment adoré cette série. J’ai dévoré les trois tomes et j’ai eu vraiment du mal à enchaîné les lectures après vu que j’étais vraiment prise dans l’univers. Ensuite, j’adore lire en anglais, j’avais en partie lu les Harry Potter en Anglais pendant mes années de fac (c’est largement plus utile pour ce qui est d’apprendre du vocabulaire que n’importe quel cours de fac). Je n’ai malheureusement pas encore cette trilogie en anglais et ce coffret serait une bonne occasion de me la procurer. De plus je trouve que l’objet en lui même est assez beau donc ça ne gâche rien.
Ce qui me retient:
Le prix… Malheureusement même si l’on peut le trouver à moins de 20€ neuf sur Amazon (et encore moins cher d’occasion) mon budget ne me permet pas de me l’acheter. Cela serait pour moi un achat assez important, ce qui limiterait mes achats du mois à ce seul objet et personnellement, pour me constituer ma bibliothèque, je préfère pour l’instant privilégier les achats d’occasion qui me permettent d’acheter plusieurs livres d’un coup pour un prix raisonnable.

 

 

Mon deuxième choix (pour compléter même si je dépasse légèrement les 25€):

Assassin’s Creed: Renaissance de Oliver Bowden, le premier roman sur Assassin’s Creed édité par Milady (collection Milady Gaming)

 

Résumé:

« Je me vengerai de ceux qui ont trahi ma famille. Ezio est ma nouvelle identité. Assassin est ma destinée. »

Trahi par les familles dirigeantes d’Italie, un jeune homme se lance dans une épique quête de vengeance. Afin d’éliminer la corruption et de rétablir l’honneur des siens, il deviendra un assassin. Il fera appel à la sagesse de grands esprits comme Léonard de Vinci ou Nicolas Machiavel, car il sait que sa survie dépend des dons qu’il doit développer. Aux yeux de ses alliés, il représente le changement car il combat pour la liberté et la justice. Mais ses ennemis le considèrent comme la pire des menaces car il a voué son existence à la destruction des tyrans qui oppriment le peuple d’Italie. Ainsi commence une histoire de pouvoir, de vengeance et de conspiration. La vérité s’écrit dans le sang.

Pourquoi ce choix?

Paradoxalement j’ai très peu joué aux jeux de la franchise. Tout d’abord je ne les ai pas, et même si mon beau frère m’a prêté le 2, je n’ai jamais (pour l’instant) vraiment pris le temps de m’y mettre. Et pourtant, le peu de temps que j’ai passé sur ce jeu a été suffisant pour me faire aimer l’univers. Je pense que si je n’étais pas en ce moment en train de faire à fond Super Mario Galaxy sur Wii, je reprendrais directement ce jeu. Et j’avoue que l’idée de lire des livres tirés de ce jeu m’attire grandement.

Ce qui me retient:

Même si son prix reste raisonnable (8.20€ environ selon le site de Milady) pour un roman de presque 500 pages, il y a tellement d’autres livres qui m’intéressent et qui sont dans ma Wishlist depuis bien plus longtemps que je ne lui donnerais pas la priorité. Cependant, si j’ai l’occasion de l’acheter d’occasion ou avec un bon cadeau, ce livre peut être une bonne option pour un budget raisonnable.

 

 

C’est tout pour ce tag cette semaine.
Comme d’habitude, si l’envie vous prend de faire aussi ce tag, je vous encourage à me laisser le lien vers votre article dans les commentaires ou alors tout simplement me laisse le titre du livre qui vous intéresse tout particulièrement cette semaine.
Sur ce bonne lecture à tous !

Réglez lui son compte – San Antonio 1 – Frédéric Dard

Quatrième de couverture:

ATTENTION

Pour les amateurs de San-Antonio, ce livre constitue un événement. En effet, il s’agit du PREMIER SAN-ANTONIO publié par un petit éditeur lyonnais en 1949 et jamais réédité depuis. C’est par ces pages qu’a commencé la plus étonnante épopée littéraire de l’après-guerre. La première édition s’est vendue à 500 exemplaires. Aujourd’hui un San-Antonio tire à 600 000! Voici donc les premiers pas de ce héros, dont un psychiatre a dit récemment qu’il était « la santé de la France ».

 

Oui je sais ce n’est pas vraiment un résumé de l’histoire, mais c’est tout ce qu’il y avait sur la couverture ! J’étais décidée à l’acheter même sans lire le résumé. Je vais rapidement vous expliquer pourquoi. J’habite à Saint Chef (en Dauphiné si on voulait mettre le nom complet) et Frédéric Dard né à Jallieu (maintenant devenu Bourgoin-Jallieu) y a passé une partie de son enfance. Il y est même enterré. De plus toute une partie de la Maison du Patrimoine (et aussi petite bibliothèque) est réservée à une exposition sur Frédéric Dard et ses oeuvres (on peut même y voir sa machine à écrire). Donc autant dire que ne pas chercher un minimum à lire les San Antonio quand on habite à St Chef, c’est un peu dommage. D’ailleurs, il y a eu par le passé (et peut être toujours j’avoue ne pas m’intéresser à 100% aux activités du village) des animations sous forme d’enquête de San Antonio avec des gens en costumes jouant les principaux personnages de la série. Tout cela pour vous dire qu’en bonne St Cheffoise, j’ai décidé de me procurer (et de lire) la série complète des 175 tomes écrit par Frédéric Dard. En effet, ceux écrit par son fils après sa mort son apparemment moins intéressant…

Cette petite introduction passée voici mon avis:

Je venais de sortir d’une longue période difficile en finissant La trace des rêves de Jean Pierre Andrevon (vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis sur ce livre ICI) et j’avais envie d’une lecture détente. En effet, j’avais mis pas mal de temps à finir mon livre par manque de réelle motivation pour la lecture. Je voulais donc lire quelque chose de pas trop long ni trop compliqué pour me remettre petit à petit dans le bain. Et ce livre est parfait pour cela !

Ce livre est loin d’être mauvais mais soyons honnête on est plus proche du roman de gare que de la grande littérature classique. On se retrouve ici devant un livre d’action, une sorte de mélange entre un roman policier et un roman d’espionnage. Le style d’écriture s’accorde parfaitement avec ce genre et avec son personnage principal. Oui San Antonio parle très souvent en argot, mais je dois avouer que je ne l’aurait pas imaginé parlant comme le Petit Larousse Illustré…
L’argot est aussi quelque chose qui m’a plu dans ce livre. Ce livre a été publié pour la première fois en 1949 donc ne vous attendez pas à de l’argot moderne. Mais c’est ce qui fait son charme. On redécouvre un argot partiellement oublié, bien plus savoureux que le langage de maintenant.

L’histoire en elle même est coupée en deux partie, et à vrai dire, chaque partie pourrait être un roman à elle seule. L’action est présente dans chacune de ces parties. On suit d’abord San Antonio dans une première mission en France puis dans une deuxième en Italie. On retrouve de bons éléments dignes des films de gangsters: le gang des méchants, des cadavres à la pelle, des enlèvements… L’histoire m’a fait un peu penser au film « Les Tontons flingueurs ». Les deux sont assez savoureux même si le film gagne quand même pour moi. Certes vous me direz que ce film n’est pas tiré d’un San Antonio, mais il est facile de faire le parallèle niveau action, et même un peu niveau humour. Pour ceux et celles qui en douterait, je vous invite à lire le livre et voir (ou revoir) le film.

Même si ce livre a été un vrai moment de détente que j’ai vraiment apprécié, quelques petites choses m’ont en partie dérangé et c’est ce qui fait perdre la plus haute note et la notion de coup de coeur à ce livre. San Antonio utilise très souvent des comparaisons: certaines sont assez drôles mais d’autres n’apporte pas forcément grand chose. Il parie aussi souvent, il vous proposera donc tout au long de la lecture de parier des choses plus farfelues les unes que les autres. Encore une fois cela n’apporte pas grand chose à l’histoire même si certaines peuvent nous tirer un sourire ou même un petit éclat de rire par ci par là. Enfin, dans la deuxième partie, le chef italien de la surveillance du territoire s’exprime toujours avec l’accent et malheureusement, dans l’écriture, cela n’est pas très agréable. En effet, comme vous pouvez le voir dans mon article d’hier (Tag détente) cet accent est marqué par une certaine utilisation de l’orthographe qui n’est pas des plus judicieuse. Non seulement c’est un peu cliché, mais parfois cela m’a même dérangé dans ma lecture.

 

Ceci dit, ce livre a rempli son rôle de lecture détente et j’ai quand même bien apprécié l’histoire et les personnages.
Ma note: 4/5

Page Facebook du blog

Petit article rapide pour vous annoncer que je viens de créer une page Facebook pour le blog. Pour des raisons pratiques, il m’est plus facile d’avoir tous les posts concernant mon blog et la lecture en général sur une page dédiée à cela.

Voici donc la page Facebook du blog:

Hina Hon – Ma Bibliothèque sur Facebook 

[TAG] Le tag détente du lundi

Voici un nouveau tag que l’on commence aujourd’hui. Je serais normalement rejointe par Nemith (comme toujours je vous invite à surveiller son blog: Nemith se livre).

Le principe de ce tag détente? Partager avec vous des phrases qui nous ont plu ou déplu dans notre lecture en cours, au goût de chacun. Pour ma part, aujourd’hui se sera une phrase que j’ai adoré et une que je n’ai pas vraiment aimé.
Le choix n’a pas été simple… En effet pas mal de phrases ont retenu mon attention dans ce livre (Réglez lui son compte – San Antonio de Frédéric Dard pour ceux qui n’avait pas vu le petit widget sur le côté). Vous en saurez plus dans mon avis quand il sera écrit mais revenons au thème d’aujourd’hui.

Commençons par le positif.
J’ai choisi cette phrase car elle illustre bien l’utilisation de l’argot et autre style dans ce roman. Elle est assez longue, mais pour ma part, elle m’a tiré quelques rires lors de ma lecture. Bien sur, le style étant très particulier, ça ne ferait peut être pas rire tout le monde, mais ça a marché pour moi donc pourquoi ne pas partager ça avec vous?
Ce passage se situe au début du livre (dans le début du chapitre 3 pour être exacte).
Le contexte: San Antonio est à son hôtel et commande une bouteille de cognac au garçon d’étage (je vous passerais le laïus sur l’alcool et les recommandations d’usage, je me doute que vous les connaissez déjà). Le garçon d’étage arrive mais malheureusement l’alcool n’est pas au goût du commissaire.
La phrase:

Ce bovidé m’apporte une mixture qui tient du vernis à ongles et de la lotion capillaire; je le rappelle et je lui explique posément qu’il devrait courir chez l’oculiste du coin, parce que sa vue doit être chancelante s’il a cru qu’avec la tête que je trimbale sur mes épaules j’accepterai sa bouteille de truc à zigouiller le doryphore pour du cognac.
Réglez lui son compte – San Antonio – Frédéric Dard

J’aime beaucoup la juxtaposition de l’argot (si cher à Frédéric Dard) à un langage un peu plus recherché. Les comparaisons sont aussi nombreuses dans ce roman (certaines plus amusantes que d’autres). Je ne veux pas trop développer mon avis ici, pour cela il vous faudra attendre ma chronique sur le roman mais cette phrase est une bonne illustration de l’humour présent dans le roman.

Et maintenant le négatif…
Ce n’est rien de très méchant, plus quelque chose qui m’a un peu déplu dans ce roman. Ca n’a pas pour autant gâché ma lecture mais pour moi ça n’apportait pas grand chose non plus.

Le contexte: Nous sommes maintenant dans la deuxième partie du roman (car oui il est composé de deux parties – tout du moins dans l’édition que j’ai, éditions Fleuve Noir de 1981). Le commissaire est en Italie et rencontre le chef italien de la surveillance du territoire.
La phrase:

Oun hommé va vénir, déclare-t-il, c’est notre plous importanté indicator.
Réglez lui son compte – San Antonio – Frédéric Dard

Ce n’est pas la première phrase de la conversation mais c’est une phrase qui pour moi illustre bien ce que je reproche à cette partie. Comme vous pouvez vous en douter, ici on se sert de l’orthographe pour essayer de placer l’accent italien… Pour ma part, ça m’a plus dérangé qu’autre chose… J’ai eu plus l’impression d’un mauvais doublage que d’une immersion… il y a même des fois où j’ai dû « déchiffrer », cet orthographe rendant la lecture un peu plus confuse. Et puis ça n’apportait vraiment pas grand chose pour moi.

Et voici la fin de ce tag, que je pense placer tous les lundi, vous aurez peut être plusieurs phrases pour un livre, cela dépendra de mon rythme de lecture. Cependant, si ma lecture devait durer assez longtemps, je ne ferais peut être pas 3 ou 4 fois le tag, je me contenterais peut être de 2 fois maximum par livre.
Si tout vas bien, vous trouverez demain sur ce blog mon avis complet sur ce livre.

Bonne lecture à tous !

[TAG] Le tag du mercredi: Ah si j’étais riche ! #2

Voici déjà le deuxième « numéro » de ce tag créé avec Nemith.

Pour ceux qui n’aurait pas suivi et qui ne connaissent pas le principe, je vous invite à aller voir le premier qui a été posté la semaine dernière ICI.

Donc pour cette semaine voici le livre qui me fait vraiment envie cette semaine. Eh oui, encore un seul car son prix est assez élevé. De plus, ce n’est pas un roman, mais un livre de loisirs créatifs:
Motifs trash au point de croix, éditions Eyrolles (env. 22€)

Pourquoi ce livre?

J’ai toujours aimé les loisirs créatifs. Alors oui d’accord, le point de croix, ça peut paraître vieillot, mais c’est quand même bien pratique pour customiser des sacs, des vêtements… ou même tout simplement des petits tableaux décoratifs. Bon, personnellement, je m’en sers que pour la custo, pas pour de la déco pur, mais chacun fait ce qui lui plait hein 😉
Ensuite parce que pour une fois, ce livre propose autre chose que les abécédaires et les fleurs et petits oiseaux tous mignons tous beau. Ici, pas vraiment de place pour la délicatesse, la couverture nous laisse bien apercevoir le côté « trash » des modèles. Et justement, ça c’est assez nouveau, et le trash (dans la limite du raisonnable, je ne suis pas non plus une sataniste assoiffée de sang, on va pas tomber dans les extrèmes) ça me plait bien, ça « colle » bien avec mon petit (ou pas si petit que ça peut être) côté gothique. Je pense que ce livre pourrais me donner plein d’idées pour customiser quelques petites choses par ci par là… Après bien sur, je pourrais très bien être déçue au final, mais il m’intéresse assez pour que je veuille me le procurer.

Pourquoi ne pas l’acheter tout de suite?

Tout simplement parce que mon budget n’est pas extensible… J’ai déjà bien profité cet été, je me suis fait plaisir en achetant pas mal de livres d’occasion pour commencer à me constituer ma propre bibliothèque et arrêter de « taper » dans celle de mes parents (qui n’est pas forcément toujours à mon goût). Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’article concernant mes achats de l’été ici: Cliquez moi !!
Mais aussi parce qu’avec un peu de chance, ma mère le prendra sans doute pour son achat au « kiosque à idées » (équivalent de France Loisirs pour les loisirs créatifs pour ceux qui connaîtrait pas) donc avec un peu de chance, je finirais quand même par l’avoir entre mes mains !

 

Et voilà ! C’est tout pour cette semaine. Comme l’autre fois, n’hésitez pas à laisser en commentaire le lien de votre article si vous décidez de faire ce tag et d’aller faire un petit coucou à Nemith sur son blog: Nemith se livre. Si tout va bien deux nouveaux tags devraient bientôt apparaître, toujours créés après une conversation avec mon amie Nemith. Et si mon rythme de lecture s’accélère, je vous retrouverais aussi bientôt pour mon avis sur ma lecture en cours: San Antonio – Réglez lui son compte.

 

Bonne fin de journée à tous et bonne lecture !

Mes achats de l’été

Les vacances d’été se terminent bientôt et il est temps pour moi de vous faire part de mes achats pendant cette période.
Tous ces livres ont été acheté d’occasion en Juillet et Août. Et bien sur ils ont tous été acheté avec mon argent personnel.
Pour ce qui est des prix, les livres achetés chez Emmaüs ont coûté soit 1€ soit 2€ (les grands formats 2€), pour ceux achetés chez Easy Cash, vous trouverez les prix à côté du titre.

Achetés chez Emmaüs:
* VO:

– Forbidden Magic (Magic T1) de Cheyenne McCray
– Rumours (Luxe T2) d’ Anna Godbersen
– The princess bride de William Goldman

* VF:

– Mécaniques fatales de Philip Reeve
– Réglez lui son compte – San Antonio de Frédéric Dard
– Magyk T1 d’Angie Sage
– La quête d’Ewilan T2, Les Frontières de glace de Pierre Bottero
– Le sablier de Mû T1, Le Temps de l’accomplissement de M.H. Essling
– Uglies de Scott Westerfield
– Les souris ont la peau tendre – San Antonio de Frédéric Dard
– World of Warcraft : L’Heure des ténèbres d’Aaron Rosenberg
– Pirates des Caraïbes, l’intégrale de Katherine Quenot, Pascal Loubet & James Ponti
– L’Ère des ténèbres, tome 1 : Le Temps des dragons d’ A.J. Lake
– Amos Daragon, tomes 01 et 02 : Porteur de Masques de Bryan Perro
– Skully Fourbery T1 de Derek Landy

Achetés chez Easy Cash:
– Au bord de la tombe, Chasseuse de la nuit T1 de Jeaniene Frost (1.99€)
– Plaisirs coupables, Anita Blake T1 de Laurell K Hamilton (1.99€)
– La maîtresse du libertin de Christine Merill (1.99€)
– Le secret d’une rose de Louise Allen (1.99€)
– La lady et le libertin de Carole Mortimer (1.99€)
– Le trésor de la passion de Leslie LaFoy (1€)
– Les amants de Londres T1, L’affront de Lorraine Heath (2.99€)
– Regarde moi, Crossfire T2 de Sylvia Day (4.99€)
– Un pied dans la tombe, Chasseuse de la nuit T2 de Jeaniene Frost (1.99€)
– Froid comme une tombe, Chasseuse de la nuit T3 de Jeaniene Frost (1.99€)
– L’épée de Shannara, Shannara T1 de Terry Brooks (3.99€)
– La cité d’Elantra, Elantra T2 de Michelle Sagara (2.99€)

Donc pas mal d’achats mais étalés sur 2 mois et tous d’occasion ! Comme quoi avec un petit budget on peut parfois faire de bonnes affaires.
Voici les photos:

              

[TAG] Le tag du mercredi: Ah si j’étais riche ! #1

Voici le début d’un tag qui devrait être sur mon blog tous les mercredi. Il est né d’une discussion avec Nemith (je vous encourage d’ailleurs à aller jeter un oeil à sa page). Norah se joindra peut être à nous par la suite.

Le principe de ce tag: Comme nous n’avons pas un budget énorme, il nous est rarement possible de parler d’acquisitions et de faire des « In my mailbox ». Donc l’idée est de parler d’un livre chaque semaine, qu’on aimerait acheter si on en avait les moyens. Pour ne pas non plus tomber dans les extrêmes, nous limitons les prix des livres de ce tag à environ 25€ (on est pas non plus à quelques centimes prêts). Ce tag existe peut être déjà quelque part sur le net, dans une langue ou une autre. Nous ne considérons pas avoir « inventé » ce tag. Si nous sommes les premières à le faire, tant mieux, sinon tant pis. Nous ne faisons que mettre en pratique une idée que nous avons eu et que nous avons pas encore croisé dans nos aventures dans la blogosphère.

Pour ce premier numéro de « Ah si j’étais riche » mon choix se porte sur:

Le Demi Monde T1: Hiver.

Pourquoi ce livre?

Tout d’abord parce que je trouve la couverture de cette édition magnifique… Bon d’accord, ça fait pas tout, mais le visuel est la première chose qu’on voit dans un livre !
Aussi parce qu’à la lecture du résumé, j’ai tout de suite été tentée.
Mon côté « fan d’informatique » a déjà été très intéressée par cette histoire de simulation informatique. Le peu qu’on nous dévoile dans les quelques lignes du résumé me donne envie de découvrir cet univers. Cela me paraît être un livre plein d’aventures et ça fait déjà un bon moment que j’espère pouvoir me l’acheter.
Mais avec son prix dans ce format en neuf (aux environs de 20€) il m’est impossible de l’acheter pour l’instant, mon budget ressemblant plus à un énorme désert aride qu’à une source luxuriante. De plus je ne l’ai pas encore croisé en occasion (il est peut être sur Priceminister mais j’avoue ne pas regarder de ce côté parce que les frais de port souvent nous réservent de mauvaises surprises…).
J’espère pouvoir me le procurer rapidement, je sens que pour une fois, il va falloir que je me décide à mettre de côté…

Si vous avez vous aussi un budget limité et que vous souhaitez faire ce tag, n’hésitez pas et partagez dans les commentaires le lien de votre article. Je me ferais un plaisir d’aller voir ce qui vous, vous fait envie.

La trace des rêves – Jean Pierre Andrevon

Me voici de retour avec la chronique d’un livre que j’avais commencé il y a un bon moment. J’ai pas mal traîné à le lire, pas par manque d’intérêt pour le livre mais parce que j’ai eu une période pendant laquelle je n’avais aucune envie de lire. Je hais quand ça m’arrive, surtout quand je suis au milieu d’un livre super comme c’était le cas ici. Mais cette période noire est finie et voici mon avis:

Je dois avouer qu’écrire un avis sur ce livre s’avère être très difficile… Encore une fois pas par manque d’intérêt parce que ce livre est un vrai coup de coeur, mais plutôt parce qu’il m’est très difficile d’en parler sans dévoiler des éléments de l’histoire.
Ce livre est assez déroutant, on est par moment perturbé par l’histoire, mais quand on la laisse nous emporter, on découvre non seulement une histoire passionnante, mais aussi une facette presque philosophique du livre. Il nous amène à réfléchir à différentes choses. Encore une fois, impossible pour moi de vous en dire beaucoup plus…

Plus qu’un livre d’anticipation ou de science fiction, ce livre est un vrai roman d’aventure.
Se serait même presque une vraie épopée. On se prend vite au jeu de suivre l’avancée des personnages, aussi bien l’avancée de leur aventure que leur avancée personnelle. L’univers est assez prenant si l’on prend le temps de s’y plonger, d’y réfléchir et de vraiment l’imaginer.

Arrivée vers la fin (15 pages avant la fin) je m’inquiétais… De nombreuses questions me venaient en tête et j’avais peur de ne pas trouver de réponse, jugeant que 15 pages, c’était très court pour répondre à toutes mes interrogations. Et pourtant, en refermant ce livre, même si j’aurais aimer lire une suite, mes questions ont presque toutes trouvé une réponse. Et celles qui restent sans réponse ne sont là que pour stimuler notre imagination.

Ce livre n’est pas à conseiller à tout le monde. Il contient quelques scènes explicites plus qu’érotiques et aussi quelques scènes assez violentes. Mais au final, n’y en a t il pas dans la majorité des romans/films d’aventure?

J’aimerais pouvoir vous en dire plus, vous parler en détail de l’univers et des personnages, mais alors je serais obligée de vous dévoiler une bonne partie de l’intrigue…
Je ne peux faire qu’une chose, vous encourager à le lire. Même si le début peut vous sembler déroutant, n’abandonnez pas. Ce livre est pour moi un vrai coup de coeur !

Ma note: 5/5 + Coup de coeur

Mes cadeaux d’anniversaire.

Petit poste aujourd’hui pour vous montrer ce que j’ai reçu niveau livres pour mon anniversaire ce midi. Je donnerais mon avis sur chacun d’eux dès que je les aurais lu / utilisé…

J’ai tout d’abord eu par mes parents 6 livres « Les 30 recettes cultes »:

– Celui sur les smarties
– Celui sur le salidou (caramel au beurre salé)
– Celui sur la fraise Tagada Haribo
– Celui sur les speculoos Lotus
– Celui sur les galettes St Michel
– Celui sur les cigarettes russes Delacre.

Et j’ai aussi eu par ma soeur:

– The basics of corset building, a handbook for beginners de Linda Sparks, qui comme son nom l’indique parle de la construction du corset (matériel à avoir, techniques de montages…)

           

J’en profite aussi pour vous dire qu’en ce moment je lis très lentement malheureusement… Je ne sais pas trop pourquoi, mon livre en cours me passionne, mais je pense que c’est le temps peut être… En tout cas dès que je l’aurais fini je vous posterais mon avis sur le blog.
Autres news en vrac:
– j’ai donc maintenant 26 ans
– je viens de me faire teindre les cheveux en bleu (oui oui vous avez bien lu en bleu) avec aussi un peu de turquoise…
– je serais absente pour quelques jours car je pars en vacances chez ma soeur.
– j’espère que chez vous il fait un peu moins chaud parce qu’ici…

En tout cas, bonnes vacances à tous !!! Amusez vous bien !!

TAG #1

tag

Cet article est assez ironique. Il y a peu de temps, je vous parlais de mon point de vue sur les différents tags et en voici un !
J’ai découvert ce tag sur le blog Black moon at midnight et je l’ai trouvé vraiment sympa, donc voici ce petit tag:

Les questions:
– Depuis quand êtes-vous présente sur Internet pour présenter vos lectures ?
– Quelles sont vos plus grandes passions ?
– Etes-vous plutôt chick-lit ou bit-lit ?
– Si vous ne deviez choisir qu’un seul livre dans votre PAL, lequel serait-ce et pourquoi ?
– Quel est votre record de livres lus en un mois ?
– Quelle est votre enseigne préférée pour remplir votre bibliothèque et pourquoi ?
– Quel est le dernier livre que vous avez lu et celui que vous lisez actuellement ?
– Etes-vous du genre à lire plein de livres en même temps ou alors les un après les autres ?
– Quel est votre livre préféré, adoré, chéri ?
– Quel est votre auteur préféré ?
– Quel est le blog que vous aimez le plus et que vous consultez le plus ?

Et voici maintenant mes réponses:

Lire la suite