Archives Mensuelles: août 2013

[TAG] Le tag du mercredi: Ah si j’étais riche ! #3

Cette semaine, pour ce tag créé avec Nemith, j’ai choisi un coffret et un livre pour compléter.
Petit rappel pour ce qui découvriraient le tag: Ayant toutes deux des budgets limités nous ne pouvons pas souvent acheter de livres il nous est donc impossible de faire les classiques IMM. Nous avons alors eu l’idée de ce tag qui nous permet de parler d’un ou plusieurs livres (dans la limite de 25€ environ) qu’on aimerait acheter si notre budget nous le permettais.

Je vous invite à aller voir les 2 précédents posts pour mes premières envies d’achats et de faire pareil chez Nemith.

Pour cette semaine, mon premier choix se porte sur:

Le coffret de la trilogie Hunger Games de Suzanne Collins en anglais édité par Scholastic:

 

 

 

Je pense que beaucoup d’entre vous connaissent cette trilogie, inutile de vous poster le résumé (pour ceux qui ne connaîtrait pas encore cette magnifique trilogie de dystopie, je vous encourage vivement à vous renseigner).

 

 

 

Pourquoi ce choix?

Tout d’abord parce que j’ai vraiment adoré cette série. J’ai dévoré les trois tomes et j’ai eu vraiment du mal à enchaîné les lectures après vu que j’étais vraiment prise dans l’univers. Ensuite, j’adore lire en anglais, j’avais en partie lu les Harry Potter en Anglais pendant mes années de fac (c’est largement plus utile pour ce qui est d’apprendre du vocabulaire que n’importe quel cours de fac). Je n’ai malheureusement pas encore cette trilogie en anglais et ce coffret serait une bonne occasion de me la procurer. De plus je trouve que l’objet en lui même est assez beau donc ça ne gâche rien.
Ce qui me retient:
Le prix… Malheureusement même si l’on peut le trouver à moins de 20€ neuf sur Amazon (et encore moins cher d’occasion) mon budget ne me permet pas de me l’acheter. Cela serait pour moi un achat assez important, ce qui limiterait mes achats du mois à ce seul objet et personnellement, pour me constituer ma bibliothèque, je préfère pour l’instant privilégier les achats d’occasion qui me permettent d’acheter plusieurs livres d’un coup pour un prix raisonnable.

 

 

Mon deuxième choix (pour compléter même si je dépasse légèrement les 25€):

Assassin’s Creed: Renaissance de Oliver Bowden, le premier roman sur Assassin’s Creed édité par Milady (collection Milady Gaming)

 

Résumé:

« Je me vengerai de ceux qui ont trahi ma famille. Ezio est ma nouvelle identité. Assassin est ma destinée. »

Trahi par les familles dirigeantes d’Italie, un jeune homme se lance dans une épique quête de vengeance. Afin d’éliminer la corruption et de rétablir l’honneur des siens, il deviendra un assassin. Il fera appel à la sagesse de grands esprits comme Léonard de Vinci ou Nicolas Machiavel, car il sait que sa survie dépend des dons qu’il doit développer. Aux yeux de ses alliés, il représente le changement car il combat pour la liberté et la justice. Mais ses ennemis le considèrent comme la pire des menaces car il a voué son existence à la destruction des tyrans qui oppriment le peuple d’Italie. Ainsi commence une histoire de pouvoir, de vengeance et de conspiration. La vérité s’écrit dans le sang.

Pourquoi ce choix?

Paradoxalement j’ai très peu joué aux jeux de la franchise. Tout d’abord je ne les ai pas, et même si mon beau frère m’a prêté le 2, je n’ai jamais (pour l’instant) vraiment pris le temps de m’y mettre. Et pourtant, le peu de temps que j’ai passé sur ce jeu a été suffisant pour me faire aimer l’univers. Je pense que si je n’étais pas en ce moment en train de faire à fond Super Mario Galaxy sur Wii, je reprendrais directement ce jeu. Et j’avoue que l’idée de lire des livres tirés de ce jeu m’attire grandement.

Ce qui me retient:

Même si son prix reste raisonnable (8.20€ environ selon le site de Milady) pour un roman de presque 500 pages, il y a tellement d’autres livres qui m’intéressent et qui sont dans ma Wishlist depuis bien plus longtemps que je ne lui donnerais pas la priorité. Cependant, si j’ai l’occasion de l’acheter d’occasion ou avec un bon cadeau, ce livre peut être une bonne option pour un budget raisonnable.

 

 

C’est tout pour ce tag cette semaine.
Comme d’habitude, si l’envie vous prend de faire aussi ce tag, je vous encourage à me laisser le lien vers votre article dans les commentaires ou alors tout simplement me laisse le titre du livre qui vous intéresse tout particulièrement cette semaine.
Sur ce bonne lecture à tous !

Publicités

Réglez lui son compte – San Antonio 1 – Frédéric Dard

Quatrième de couverture:

ATTENTION

Pour les amateurs de San-Antonio, ce livre constitue un événement. En effet, il s’agit du PREMIER SAN-ANTONIO publié par un petit éditeur lyonnais en 1949 et jamais réédité depuis. C’est par ces pages qu’a commencé la plus étonnante épopée littéraire de l’après-guerre. La première édition s’est vendue à 500 exemplaires. Aujourd’hui un San-Antonio tire à 600 000! Voici donc les premiers pas de ce héros, dont un psychiatre a dit récemment qu’il était « la santé de la France ».

 

Oui je sais ce n’est pas vraiment un résumé de l’histoire, mais c’est tout ce qu’il y avait sur la couverture ! J’étais décidée à l’acheter même sans lire le résumé. Je vais rapidement vous expliquer pourquoi. J’habite à Saint Chef (en Dauphiné si on voulait mettre le nom complet) et Frédéric Dard né à Jallieu (maintenant devenu Bourgoin-Jallieu) y a passé une partie de son enfance. Il y est même enterré. De plus toute une partie de la Maison du Patrimoine (et aussi petite bibliothèque) est réservée à une exposition sur Frédéric Dard et ses oeuvres (on peut même y voir sa machine à écrire). Donc autant dire que ne pas chercher un minimum à lire les San Antonio quand on habite à St Chef, c’est un peu dommage. D’ailleurs, il y a eu par le passé (et peut être toujours j’avoue ne pas m’intéresser à 100% aux activités du village) des animations sous forme d’enquête de San Antonio avec des gens en costumes jouant les principaux personnages de la série. Tout cela pour vous dire qu’en bonne St Cheffoise, j’ai décidé de me procurer (et de lire) la série complète des 175 tomes écrit par Frédéric Dard. En effet, ceux écrit par son fils après sa mort son apparemment moins intéressant…

Cette petite introduction passée voici mon avis:

Je venais de sortir d’une longue période difficile en finissant La trace des rêves de Jean Pierre Andrevon (vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis sur ce livre ICI) et j’avais envie d’une lecture détente. En effet, j’avais mis pas mal de temps à finir mon livre par manque de réelle motivation pour la lecture. Je voulais donc lire quelque chose de pas trop long ni trop compliqué pour me remettre petit à petit dans le bain. Et ce livre est parfait pour cela !

Ce livre est loin d’être mauvais mais soyons honnête on est plus proche du roman de gare que de la grande littérature classique. On se retrouve ici devant un livre d’action, une sorte de mélange entre un roman policier et un roman d’espionnage. Le style d’écriture s’accorde parfaitement avec ce genre et avec son personnage principal. Oui San Antonio parle très souvent en argot, mais je dois avouer que je ne l’aurait pas imaginé parlant comme le Petit Larousse Illustré…
L’argot est aussi quelque chose qui m’a plu dans ce livre. Ce livre a été publié pour la première fois en 1949 donc ne vous attendez pas à de l’argot moderne. Mais c’est ce qui fait son charme. On redécouvre un argot partiellement oublié, bien plus savoureux que le langage de maintenant.

L’histoire en elle même est coupée en deux partie, et à vrai dire, chaque partie pourrait être un roman à elle seule. L’action est présente dans chacune de ces parties. On suit d’abord San Antonio dans une première mission en France puis dans une deuxième en Italie. On retrouve de bons éléments dignes des films de gangsters: le gang des méchants, des cadavres à la pelle, des enlèvements… L’histoire m’a fait un peu penser au film « Les Tontons flingueurs ». Les deux sont assez savoureux même si le film gagne quand même pour moi. Certes vous me direz que ce film n’est pas tiré d’un San Antonio, mais il est facile de faire le parallèle niveau action, et même un peu niveau humour. Pour ceux et celles qui en douterait, je vous invite à lire le livre et voir (ou revoir) le film.

Même si ce livre a été un vrai moment de détente que j’ai vraiment apprécié, quelques petites choses m’ont en partie dérangé et c’est ce qui fait perdre la plus haute note et la notion de coup de coeur à ce livre. San Antonio utilise très souvent des comparaisons: certaines sont assez drôles mais d’autres n’apporte pas forcément grand chose. Il parie aussi souvent, il vous proposera donc tout au long de la lecture de parier des choses plus farfelues les unes que les autres. Encore une fois cela n’apporte pas grand chose à l’histoire même si certaines peuvent nous tirer un sourire ou même un petit éclat de rire par ci par là. Enfin, dans la deuxième partie, le chef italien de la surveillance du territoire s’exprime toujours avec l’accent et malheureusement, dans l’écriture, cela n’est pas très agréable. En effet, comme vous pouvez le voir dans mon article d’hier (Tag détente) cet accent est marqué par une certaine utilisation de l’orthographe qui n’est pas des plus judicieuse. Non seulement c’est un peu cliché, mais parfois cela m’a même dérangé dans ma lecture.

 

Ceci dit, ce livre a rempli son rôle de lecture détente et j’ai quand même bien apprécié l’histoire et les personnages.
Ma note: 4/5

Page Facebook du blog

Petit article rapide pour vous annoncer que je viens de créer une page Facebook pour le blog. Pour des raisons pratiques, il m’est plus facile d’avoir tous les posts concernant mon blog et la lecture en général sur une page dédiée à cela.

Voici donc la page Facebook du blog:

Hina Hon – Ma Bibliothèque sur Facebook 

[TAG] Le tag détente du lundi

Voici un nouveau tag que l’on commence aujourd’hui. Je serais normalement rejointe par Nemith (comme toujours je vous invite à surveiller son blog: Nemith se livre).

Le principe de ce tag détente? Partager avec vous des phrases qui nous ont plu ou déplu dans notre lecture en cours, au goût de chacun. Pour ma part, aujourd’hui se sera une phrase que j’ai adoré et une que je n’ai pas vraiment aimé.
Le choix n’a pas été simple… En effet pas mal de phrases ont retenu mon attention dans ce livre (Réglez lui son compte – San Antonio de Frédéric Dard pour ceux qui n’avait pas vu le petit widget sur le côté). Vous en saurez plus dans mon avis quand il sera écrit mais revenons au thème d’aujourd’hui.

Commençons par le positif.
J’ai choisi cette phrase car elle illustre bien l’utilisation de l’argot et autre style dans ce roman. Elle est assez longue, mais pour ma part, elle m’a tiré quelques rires lors de ma lecture. Bien sur, le style étant très particulier, ça ne ferait peut être pas rire tout le monde, mais ça a marché pour moi donc pourquoi ne pas partager ça avec vous?
Ce passage se situe au début du livre (dans le début du chapitre 3 pour être exacte).
Le contexte: San Antonio est à son hôtel et commande une bouteille de cognac au garçon d’étage (je vous passerais le laïus sur l’alcool et les recommandations d’usage, je me doute que vous les connaissez déjà). Le garçon d’étage arrive mais malheureusement l’alcool n’est pas au goût du commissaire.
La phrase:

Ce bovidé m’apporte une mixture qui tient du vernis à ongles et de la lotion capillaire; je le rappelle et je lui explique posément qu’il devrait courir chez l’oculiste du coin, parce que sa vue doit être chancelante s’il a cru qu’avec la tête que je trimbale sur mes épaules j’accepterai sa bouteille de truc à zigouiller le doryphore pour du cognac.
Réglez lui son compte – San Antonio – Frédéric Dard

J’aime beaucoup la juxtaposition de l’argot (si cher à Frédéric Dard) à un langage un peu plus recherché. Les comparaisons sont aussi nombreuses dans ce roman (certaines plus amusantes que d’autres). Je ne veux pas trop développer mon avis ici, pour cela il vous faudra attendre ma chronique sur le roman mais cette phrase est une bonne illustration de l’humour présent dans le roman.

Et maintenant le négatif…
Ce n’est rien de très méchant, plus quelque chose qui m’a un peu déplu dans ce roman. Ca n’a pas pour autant gâché ma lecture mais pour moi ça n’apportait pas grand chose non plus.

Le contexte: Nous sommes maintenant dans la deuxième partie du roman (car oui il est composé de deux parties – tout du moins dans l’édition que j’ai, éditions Fleuve Noir de 1981). Le commissaire est en Italie et rencontre le chef italien de la surveillance du territoire.
La phrase:

Oun hommé va vénir, déclare-t-il, c’est notre plous importanté indicator.
Réglez lui son compte – San Antonio – Frédéric Dard

Ce n’est pas la première phrase de la conversation mais c’est une phrase qui pour moi illustre bien ce que je reproche à cette partie. Comme vous pouvez vous en douter, ici on se sert de l’orthographe pour essayer de placer l’accent italien… Pour ma part, ça m’a plus dérangé qu’autre chose… J’ai eu plus l’impression d’un mauvais doublage que d’une immersion… il y a même des fois où j’ai dû « déchiffrer », cet orthographe rendant la lecture un peu plus confuse. Et puis ça n’apportait vraiment pas grand chose pour moi.

Et voici la fin de ce tag, que je pense placer tous les lundi, vous aurez peut être plusieurs phrases pour un livre, cela dépendra de mon rythme de lecture. Cependant, si ma lecture devait durer assez longtemps, je ne ferais peut être pas 3 ou 4 fois le tag, je me contenterais peut être de 2 fois maximum par livre.
Si tout vas bien, vous trouverez demain sur ce blog mon avis complet sur ce livre.

Bonne lecture à tous !

[TAG] Le tag du mercredi: Ah si j’étais riche ! #2

Voici déjà le deuxième « numéro » de ce tag créé avec Nemith.

Pour ceux qui n’aurait pas suivi et qui ne connaissent pas le principe, je vous invite à aller voir le premier qui a été posté la semaine dernière ICI.

Donc pour cette semaine voici le livre qui me fait vraiment envie cette semaine. Eh oui, encore un seul car son prix est assez élevé. De plus, ce n’est pas un roman, mais un livre de loisirs créatifs:
Motifs trash au point de croix, éditions Eyrolles (env. 22€)

Pourquoi ce livre?

J’ai toujours aimé les loisirs créatifs. Alors oui d’accord, le point de croix, ça peut paraître vieillot, mais c’est quand même bien pratique pour customiser des sacs, des vêtements… ou même tout simplement des petits tableaux décoratifs. Bon, personnellement, je m’en sers que pour la custo, pas pour de la déco pur, mais chacun fait ce qui lui plait hein 😉
Ensuite parce que pour une fois, ce livre propose autre chose que les abécédaires et les fleurs et petits oiseaux tous mignons tous beau. Ici, pas vraiment de place pour la délicatesse, la couverture nous laisse bien apercevoir le côté « trash » des modèles. Et justement, ça c’est assez nouveau, et le trash (dans la limite du raisonnable, je ne suis pas non plus une sataniste assoiffée de sang, on va pas tomber dans les extrèmes) ça me plait bien, ça « colle » bien avec mon petit (ou pas si petit que ça peut être) côté gothique. Je pense que ce livre pourrais me donner plein d’idées pour customiser quelques petites choses par ci par là… Après bien sur, je pourrais très bien être déçue au final, mais il m’intéresse assez pour que je veuille me le procurer.

Pourquoi ne pas l’acheter tout de suite?

Tout simplement parce que mon budget n’est pas extensible… J’ai déjà bien profité cet été, je me suis fait plaisir en achetant pas mal de livres d’occasion pour commencer à me constituer ma propre bibliothèque et arrêter de « taper » dans celle de mes parents (qui n’est pas forcément toujours à mon goût). Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’article concernant mes achats de l’été ici: Cliquez moi !!
Mais aussi parce qu’avec un peu de chance, ma mère le prendra sans doute pour son achat au « kiosque à idées » (équivalent de France Loisirs pour les loisirs créatifs pour ceux qui connaîtrait pas) donc avec un peu de chance, je finirais quand même par l’avoir entre mes mains !

 

Et voilà ! C’est tout pour cette semaine. Comme l’autre fois, n’hésitez pas à laisser en commentaire le lien de votre article si vous décidez de faire ce tag et d’aller faire un petit coucou à Nemith sur son blog: Nemith se livre. Si tout va bien deux nouveaux tags devraient bientôt apparaître, toujours créés après une conversation avec mon amie Nemith. Et si mon rythme de lecture s’accélère, je vous retrouverais aussi bientôt pour mon avis sur ma lecture en cours: San Antonio – Réglez lui son compte.

 

Bonne fin de journée à tous et bonne lecture !

Mes achats de l’été

Les vacances d’été se terminent bientôt et il est temps pour moi de vous faire part de mes achats pendant cette période.
Tous ces livres ont été acheté d’occasion en Juillet et Août. Et bien sur ils ont tous été acheté avec mon argent personnel.
Pour ce qui est des prix, les livres achetés chez Emmaüs ont coûté soit 1€ soit 2€ (les grands formats 2€), pour ceux achetés chez Easy Cash, vous trouverez les prix à côté du titre.

Achetés chez Emmaüs:
* VO:

– Forbidden Magic (Magic T1) de Cheyenne McCray
– Rumours (Luxe T2) d’ Anna Godbersen
– The princess bride de William Goldman

* VF:

– Mécaniques fatales de Philip Reeve
– Réglez lui son compte – San Antonio de Frédéric Dard
– Magyk T1 d’Angie Sage
– La quête d’Ewilan T2, Les Frontières de glace de Pierre Bottero
– Le sablier de Mû T1, Le Temps de l’accomplissement de M.H. Essling
– Uglies de Scott Westerfield
– Les souris ont la peau tendre – San Antonio de Frédéric Dard
– World of Warcraft : L’Heure des ténèbres d’Aaron Rosenberg
– Pirates des Caraïbes, l’intégrale de Katherine Quenot, Pascal Loubet & James Ponti
– L’Ère des ténèbres, tome 1 : Le Temps des dragons d’ A.J. Lake
– Amos Daragon, tomes 01 et 02 : Porteur de Masques de Bryan Perro
– Skully Fourbery T1 de Derek Landy

Achetés chez Easy Cash:
– Au bord de la tombe, Chasseuse de la nuit T1 de Jeaniene Frost (1.99€)
– Plaisirs coupables, Anita Blake T1 de Laurell K Hamilton (1.99€)
– La maîtresse du libertin de Christine Merill (1.99€)
– Le secret d’une rose de Louise Allen (1.99€)
– La lady et le libertin de Carole Mortimer (1.99€)
– Le trésor de la passion de Leslie LaFoy (1€)
– Les amants de Londres T1, L’affront de Lorraine Heath (2.99€)
– Regarde moi, Crossfire T2 de Sylvia Day (4.99€)
– Un pied dans la tombe, Chasseuse de la nuit T2 de Jeaniene Frost (1.99€)
– Froid comme une tombe, Chasseuse de la nuit T3 de Jeaniene Frost (1.99€)
– L’épée de Shannara, Shannara T1 de Terry Brooks (3.99€)
– La cité d’Elantra, Elantra T2 de Michelle Sagara (2.99€)

Donc pas mal d’achats mais étalés sur 2 mois et tous d’occasion ! Comme quoi avec un petit budget on peut parfois faire de bonnes affaires.
Voici les photos:

              

[TAG] Le tag du mercredi: Ah si j’étais riche ! #1

Voici le début d’un tag qui devrait être sur mon blog tous les mercredi. Il est né d’une discussion avec Nemith (je vous encourage d’ailleurs à aller jeter un oeil à sa page). Norah se joindra peut être à nous par la suite.

Le principe de ce tag: Comme nous n’avons pas un budget énorme, il nous est rarement possible de parler d’acquisitions et de faire des « In my mailbox ». Donc l’idée est de parler d’un livre chaque semaine, qu’on aimerait acheter si on en avait les moyens. Pour ne pas non plus tomber dans les extrêmes, nous limitons les prix des livres de ce tag à environ 25€ (on est pas non plus à quelques centimes prêts). Ce tag existe peut être déjà quelque part sur le net, dans une langue ou une autre. Nous ne considérons pas avoir « inventé » ce tag. Si nous sommes les premières à le faire, tant mieux, sinon tant pis. Nous ne faisons que mettre en pratique une idée que nous avons eu et que nous avons pas encore croisé dans nos aventures dans la blogosphère.

Pour ce premier numéro de « Ah si j’étais riche » mon choix se porte sur:

Le Demi Monde T1: Hiver.

Pourquoi ce livre?

Tout d’abord parce que je trouve la couverture de cette édition magnifique… Bon d’accord, ça fait pas tout, mais le visuel est la première chose qu’on voit dans un livre !
Aussi parce qu’à la lecture du résumé, j’ai tout de suite été tentée.
Mon côté « fan d’informatique » a déjà été très intéressée par cette histoire de simulation informatique. Le peu qu’on nous dévoile dans les quelques lignes du résumé me donne envie de découvrir cet univers. Cela me paraît être un livre plein d’aventures et ça fait déjà un bon moment que j’espère pouvoir me l’acheter.
Mais avec son prix dans ce format en neuf (aux environs de 20€) il m’est impossible de l’acheter pour l’instant, mon budget ressemblant plus à un énorme désert aride qu’à une source luxuriante. De plus je ne l’ai pas encore croisé en occasion (il est peut être sur Priceminister mais j’avoue ne pas regarder de ce côté parce que les frais de port souvent nous réservent de mauvaises surprises…).
J’espère pouvoir me le procurer rapidement, je sens que pour une fois, il va falloir que je me décide à mettre de côté…

Si vous avez vous aussi un budget limité et que vous souhaitez faire ce tag, n’hésitez pas et partagez dans les commentaires le lien de votre article. Je me ferais un plaisir d’aller voir ce qui vous, vous fait envie.

La trace des rêves – Jean Pierre Andrevon

Me voici de retour avec la chronique d’un livre que j’avais commencé il y a un bon moment. J’ai pas mal traîné à le lire, pas par manque d’intérêt pour le livre mais parce que j’ai eu une période pendant laquelle je n’avais aucune envie de lire. Je hais quand ça m’arrive, surtout quand je suis au milieu d’un livre super comme c’était le cas ici. Mais cette période noire est finie et voici mon avis:

Je dois avouer qu’écrire un avis sur ce livre s’avère être très difficile… Encore une fois pas par manque d’intérêt parce que ce livre est un vrai coup de coeur, mais plutôt parce qu’il m’est très difficile d’en parler sans dévoiler des éléments de l’histoire.
Ce livre est assez déroutant, on est par moment perturbé par l’histoire, mais quand on la laisse nous emporter, on découvre non seulement une histoire passionnante, mais aussi une facette presque philosophique du livre. Il nous amène à réfléchir à différentes choses. Encore une fois, impossible pour moi de vous en dire beaucoup plus…

Plus qu’un livre d’anticipation ou de science fiction, ce livre est un vrai roman d’aventure.
Se serait même presque une vraie épopée. On se prend vite au jeu de suivre l’avancée des personnages, aussi bien l’avancée de leur aventure que leur avancée personnelle. L’univers est assez prenant si l’on prend le temps de s’y plonger, d’y réfléchir et de vraiment l’imaginer.

Arrivée vers la fin (15 pages avant la fin) je m’inquiétais… De nombreuses questions me venaient en tête et j’avais peur de ne pas trouver de réponse, jugeant que 15 pages, c’était très court pour répondre à toutes mes interrogations. Et pourtant, en refermant ce livre, même si j’aurais aimer lire une suite, mes questions ont presque toutes trouvé une réponse. Et celles qui restent sans réponse ne sont là que pour stimuler notre imagination.

Ce livre n’est pas à conseiller à tout le monde. Il contient quelques scènes explicites plus qu’érotiques et aussi quelques scènes assez violentes. Mais au final, n’y en a t il pas dans la majorité des romans/films d’aventure?

J’aimerais pouvoir vous en dire plus, vous parler en détail de l’univers et des personnages, mais alors je serais obligée de vous dévoiler une bonne partie de l’intrigue…
Je ne peux faire qu’une chose, vous encourager à le lire. Même si le début peut vous sembler déroutant, n’abandonnez pas. Ce livre est pour moi un vrai coup de coeur !

Ma note: 5/5 + Coup de coeur

Mes cadeaux d’anniversaire.

Petit poste aujourd’hui pour vous montrer ce que j’ai reçu niveau livres pour mon anniversaire ce midi. Je donnerais mon avis sur chacun d’eux dès que je les aurais lu / utilisé…

J’ai tout d’abord eu par mes parents 6 livres « Les 30 recettes cultes »:

– Celui sur les smarties
– Celui sur le salidou (caramel au beurre salé)
– Celui sur la fraise Tagada Haribo
– Celui sur les speculoos Lotus
– Celui sur les galettes St Michel
– Celui sur les cigarettes russes Delacre.

Et j’ai aussi eu par ma soeur:

– The basics of corset building, a handbook for beginners de Linda Sparks, qui comme son nom l’indique parle de la construction du corset (matériel à avoir, techniques de montages…)

           

J’en profite aussi pour vous dire qu’en ce moment je lis très lentement malheureusement… Je ne sais pas trop pourquoi, mon livre en cours me passionne, mais je pense que c’est le temps peut être… En tout cas dès que je l’aurais fini je vous posterais mon avis sur le blog.
Autres news en vrac:
– j’ai donc maintenant 26 ans
– je viens de me faire teindre les cheveux en bleu (oui oui vous avez bien lu en bleu) avec aussi un peu de turquoise…
– je serais absente pour quelques jours car je pars en vacances chez ma soeur.
– j’espère que chez vous il fait un peu moins chaud parce qu’ici…

En tout cas, bonnes vacances à tous !!! Amusez vous bien !!